24h à Lausanne.

pano

Oui, je pars sur des coups de tête, et je ne parle pas du foot hein ? Zidane c’est fini. c’est l’année de la sangria. Non, moi je parle de cette agréable sensation de décider à tout moment où tu seras quelques heures plus tard. Et étant dans le Doubs, ce n’était pas compliqué de faire 120 bornes pour aller voir Thomas à Lausanne. Lui, il avait bien fait 8000km pour me rejoindre en Thaïlande. Lausanne c’est vraiment chouette, surtout quand il se passe par hasard un petit festival electro gratuit dans les rues, toute la nuit. Gratuit est un bien grand mot, car 7 euros la bière… (25cl) ça aide pas la soirée à être vraiment gratuite. Pourtant les suisses avaient l’air de boire beaucoup, moi j’ai regardé ma bière, et je me suis demandé si chaque gorgée valait vraiment ce prix, J’étais pas sûr, et je le fût encore moins en consultant mon compte en banque le lendemain, ma gueule était moins de bois que le chèque que j’ai signé pour mon repas. Mais à Lausanne, y’a tout de même un truc qui est vraiment cool et gratuit, c’est le Lac Léman. mais là, je ne trouve vraiment rien à raconter de marrant, c’était juste un chouette moment, c’est tout. Ah et j’allais oublier. J’ai quand même eu une certaine appréhension à m’assoir sur cette cuvette, mais une immense satisfaction que d’éjecter ma bière onéreuse dans une autre galaxie.






One thought on “24h à Lausanne.”

  1. Posté par Seb le 30 avril 2007 à 09:18 Lausanne c’est vraiment pas terrible, c’est une espèce de grand village en pente. avec d’affreux immeubles staliniens et des racailles en veux-tu en voilà.Genève a beaucoup plus de charme et c’est une ville avec davantage de possibilités. Par contre, c’est encore plus dur d’y trouver un logement, il faut le savoir (déjà qu’à Lausanne ce n’est pas évident).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *